Reynald Halloy
Tél. : +32 484 593 173

Cycle MAAM: témoignages des participant.e.s

Témoignage de Jim

« Quand j’ai entamé le cycle MAAM, je n’avais pas d’attentes particulière, si ce n’était approfondir ce que j’avais appris dans l’initiation au Tarot. Ce cycle permet d’explorer le Tarot à travers des sentiers qui m’étaient auparavant inimaginable. En bon intellectuel, je n’aurais cru jamais qu’il était possible de comprendre autrement que par le biais du mental. Ici, nous avons chanté, dansé, joué les arcanes… en associant sérieux avec jeu, parfois tristesse avec beaucoup de joie, j’ai élargi ma compréhension de chaque arcane et, surtout, j’ai pu vivre dans ma chair le Tarot de Marseille. En plus d’une rencontre profonde avec chaque Arcane, ce cycle donne la possibilité de se rencontrer soi-même. Dans mon cas, j’ai pu entamer un travail de développement personnel, grâce auquel j’ai pu vivre la psychomagie d’A. Jodorowsky. A travers la kinésiologie, j’ai pu tester son efficacité. Le résultat fut des plus impressionnants : l’inconscient accueille la nouvelle information, la transformation a bel et bien lieu de manière permanente. Bref, le cycle MAAM a été pour moi une expérience merveilleuse ! »

Témoignage de Corentin

« J’ai découvert le cycle Maam car j’adore lire Jodorowski et m’intéresse à son approche du tarot et de la métagénéalogie. Je me sentais par contre maladroit et trop scolaire avec les cartes. Je me suis donc inscrit très spontanément, curieux d’entreprendre ce voyage et convaincu qu’il m’apprendrait la pratique de la lecture mais aussi qu’il cadrerait mes démarches d’épanouissement et de travail sur moi-même. Je travaillais depuis plusieurs mois sur mon arbre généalogique, et ses révélations m’avaient bien secoué.
Le cadre que tu as créé, et tes enseignements m’ont permis de prendre confiance avec les cartes. J’ai appris à voir des liens ou des manques entre elles dans une lecture. Vivre carte par carte permet d’ancrer en soi des compréhensions. Parfois cela met également en évidence des difficultés personnelles avec l' »énergie » d’une carte. On comprend rapidement que ce cycle Maam n’est pas un cours classique. C’est une plongée dans la vie sous toutes ses facettes à travers le miroir du tarot. Qu’on le veuille ou non il nous met face à nous-mêmes, nous invite à voir nos peurs et nos douleurs, à les dépasser et à vivre nos désirs. Chanter, danser, improviser,… les activités que tu proposais pour ressentir l’énergie des cartes ont souvent été des expériences inédites pour moi je me suis donc découvert moi-même.
Le cycle Maam est une expérience intense même si les séances sont bien espacées. Il demande de l’investissement personnel. C’est ce sur quoi j’insisterais au près d’une personne hésitant à le suivre. Je pense qu’il faut être conscient et prêt à entreprendre une longue introspection et une transformation personnelle. Cela s’est révélé un peu trop confrontant pour moi au fil des séances, mais ma réaction qui a été de me pencher sur des aspects plus concrets de ma vie en mettant de coté l’introspection est pour moi ma transformation et mon cadeau de ce cycle Maam. Même si malheureusement cela m’a couté de vivre la seconde partie moins intensément, avec regret de ne plus autant en profiter qu’en début de cycle. J’ai par contre été témoin de belles transformations d’autres participants, certains se sont découvert avec émotion, libéré de fardeaux ; il y a eu des moments très émouvants. »
Témoignage de Dominique
 » Pour moi, le Tarot est un outil de questionnement personnel qui développe la créativité intuitive pour explorer les parts de soi en changement constant qui ne se révèlent pas à l’oeil nu et se déclinent à l’infini à travers la matière vivante de notre humanité en recyclage permanent, jamais figée, parfois en cycle lent, essorage rapide, comme le programme de la lessiveuse, …
Le cycle MAAM nous invite à un tour de manège, un saut quantique pour passer d’une dimension à l’autre de notre être multi-couches, les lames comme une quantité de facettes kaléidoscopiques de soi dans chaque domaine de notre existence en perpétuelle transformation, autour d’un axe qui représenterait notre solidité intérieure, notre essence profonde, le grand mystère, qui se décline selon les archétypes comme autant de reflets des manifestations de nos parts féminines, masculines, ou non genrées, tantôt obscures tantôt lumineuses…
Les méditations actives sont une manière d’intégrer subtilement la puissance d’un arcane via notre ressenti corporel et ses ondes énergétiques de propagation lente, (je garde particulièrement en mémoire la dimension festive de la maison Dieu vécue au milieu des champs un dimanche d’été…j’ai adoré vivre cette méditation à même la connexion terrestre, le corps entier en contact avec la terre fertile, et les odeurs fanées de fin d’été…tous mes sens y étaient convoqués et en éveil…Waouw ! )
Comme j’ai toujours eu un souci avec l’étude (papesse NR), je couve mon oeuf infiniment, et j’ai besoin de temps pour accoucher de quelque chose que j’estime avoir du sens, je ne suis pas bonne élève, je laisse en friche et je procrastine, les graines s’en vont profond pour germer, et ce que j’aime avec le tarot tel que tu nous le proposes à l’étude, c’est que même sans faire mes devoirs ni révisions, il me travaille et me malaxe malgré moi. Certains ressentis peuvent nous plonger dans une grande perplexité, que ce soit un sentiment d’accélération vertigineuse de ce qui est, ou une inertie angoissante et paralysante face à un refus d’obstacle, mais toujours à terme un dépassement de quelque chose, une prise de conscience qui gratifie, un insight, une expansion… qui fait grandir. »